Pourquoi Bonduelle s’implique dans les European plant-based protein Awards ?

Bonduelle est une grande entreprise française spécialisée dans la production, la culture et la transformation du végétal. Partenaire des Awards, sa mission est de créer un futur meilleur à travers l’alimentation végétale. Echange avec Patrick LESUEUR, Directeur R&D

Quel est selon vous le plus grand défi auquel nous devons répondre quand on parle de transition alimentaire ?

Le plus gros défi va être de nourrir 9 milliards d’humains dans les décennies à venir. Au regard des aspects nutritionnels et environnementaux, comment combler les besoins protéiniques de tous ces individus ? Répondre à ce défi doit passer par une réponse culturelle. Dans de nombreux pays émergents, l’accès à la viande est déterminé par le niveau de richesse des habitants et est perçu comme un symbole de réussite sociale. Il faut casser cette représentation et valoriser la consommation de protéine végétale. Même constat dans nos pays développés où le changement culturel s’impose. Il est maintenant admis que nous consommons plus de protéines, notamment animales, que nos besoins réels. Les solutions végétales doivent être privilégiées. L’innovation doit permettre d’améliorer la qualité nutritive de ces solutions mais aussi d’offrir une expérience gustative plaisante égalant le plaisir de consommer de la viande.

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans vos missions quotidiennes ?

En tant que directeur de la R&D chez Bonduelle, ce qui m’anime c’est de contribuer à inventer un futur désirable, de travailler sur les nouvelles tendances et d’identifier les technologies et innovations clés des décennies à venir. Chez Bonduelle, notre mission c’est d’être les référents du bien vivre par l’alimentation végétale. A ce titre, il est fascinant de voir la diversité de solutions que nous pouvons tirer du végétal. Bonduelle est impliqué dans des projets de natures différentes. Nous avons travaillé par exemple avec plusieurs universités européennes sur la problématique du comportement du consommateur à travers le projet de recherche européen VeggieEat. Nous sommes également impliqués sur un projet agricole avec l’université d’Amiens et expérimentons de nouvelles alternatives culturales sur notre ferme pilot depuis plus de 8 ans. Nous sommes enfin en phase de première commercialisation en Europe d’un robot distributeur d’aliments végétaux renforçant l’accessibilité d’aliments sains pour les consommateurs et permettant de personnaliser complétement leurs repas.

Pourquoi votre structure a-t-elle choisi de participer aux Awards ?

Chez Bonduelle, nous sommes convaincus que répondre au défi de la transition alimentaire passe par la collaboration. Le territoire dispose d’un grand nombre d’acteurs du monde agricole représentant toute sa chaine de valeur : industriels, centres techniques, agriculteurs, établissements de recherche et de jeunes startups apportant des idées disruptives en matière d’alimentaire. Tous ces acteurs doivent maintenant se fédérer pour concrétiser cette logique disruptive en projets concrets. Cette vision nous pousse à participer à la réussite de ces Awards. Nous sommes également à la recherche de technologies pouvant potentialiser notre activité, celle de nos agriculteurs, de nos prestataires et qui aideraient les consommateurs à manger plus de végétal. Nous avons enfin à cœur de favoriser l’émergence de start-up portant notre vision dans une logique d’accompagnement de la transition.

Comment votre structure s’implique-t-elle dans les Awards ?

Nous menons des actions de communication en relayant les informations à notre réseau et par le biais de nos différents outils. Notre rôle est aussi exécutif en participant à la mise en place concrète des European Plant-Based Protein Awards lors des comités de pilotage. Nous proposons enfin aux start-up sélectionnées de réaliser un POC et de tester leurs solutions en conditions réelles au sein de notre structure quand une cohérence est identifiée.